29 janvier 2015

San Martín de los Andes, Patagonie Argentine, est une ville incontournable.



Je suis submergée dans la magie de mes anciens voyages.
L´une de mes destinations favorites est l´Argentine, mon pays bien sûr.
Aujourd´hui je retourne à San Martín de los Andes, un petit village de la Patagonie Argentine. Il s´agit d´un bijou entouré de montagnes, de ciel, parfois de neige, parfois de verdure. 
Placé sur les lisières merveilleuses du Lac LacarSan Martín de los Andes semble un petit coin de paradis alpin. 
Encadré par paysages d´une grande beauté, situé dans la célèbre "Route des Sept Lacs" au milieu du Parc National du volcan Lanin, le village est autant calme que charmant.
Cette région fait part d´un ensemble magnifique qui arrive à Ushuaia, juste le "bout du monde"
J´aime beaucoup. Faut-il le dire? 



San Martín de los Andes possède des vues panoramiques sublimes et un centre de ski très frequenté en hiver, placé juste aux pieds du Cerro Chapelco. Ses nombreuses pistes à différents niveaux de difficulté sont très prises par le tourisme national et international. 
Même en été, au mois de janvier, c´est possible de découvrir tôt le matin les collines enneigées. C´est génial ca! Cela m´est arrivé "un 10 janvier"



Petite ville tranquille, dont le paysage est plein de cabanes adorables par-ci et par-là, toutes construites en pierre et en bois, San Martín de los Andes est réputée aussi par sa sacrée gastronomie haute de gamme. La truite, l´agneau de la Patagonie Argentine, la fondue et la viande de sanglier fumée sont mes repas favoris. Chaque séjour j´ai le plaisir de les goûter.


Côté loisirs, il faut ajouter plusieurs activités hors de la pratique des sports d´hiver. San Martín de los Andes recoit des visiteurs autant en hiver qu´ en été. On peut bien se rendre pour pratiquer du canotage - mes filles ont bien profité -, de la randonnée et de la célèbre pêche de la truite.


En outre, les mois d´été, le camping dans la montagne et les baignades dans les plages à côté des lacs panoramiques sont à la une. 
Les stations balnéaires lacustres les plus visitées ont des denominations provenant de la langue mapuche, l´ancien langue des aborigènes de la région. Elles sont Catritre, Quila Quina et Lolog
Même si l´eau est bien froide, j´adore.


San Martín de los Andes, un endroit unique au milieu de la Patagonie Argentine, c´est tellement beau à n´importe quelle saison de l´année. 
C´est normal. C´est l´Argentine
Là, c´est tout dit.

25 janvier 2015

Roma, quartier juif. Des souvenirs de voyages qui amènent à la ville éternelle


Si on parle de souvenirs de voyages, je devrais parler de Roma. C´est précisément dans cette ville ancienne et merveilleuse où j´ai mis les pieds lors de mon premier voyage en Europe
C´est pour cette raison que je la trouve inoubliable. 
Je me souviens d´un certain avril durant les Pâques, d´un jour de printemps où j´ai découvert le quartier juif, dans le coeur de la dite "ville éternelle" et à proximité du Forum.



Tout d´abord on a visité la célèbre "Piazza Delle Cinque Scuole", le rassemblement de cinq synagogues en lieu d´écoles. On nous apprend qu´à l´époque il était interdit de construire plus d´un temple juif, alors les gens les nommaient ainsi pour cacher sa véritable condition de lieu de culte
Au bout du chemin fait de ruelles anciennes et sinueuses on arrive à la place centrale du traditionnel quartier juif
L´ambiance est agréable et pittoresques.
Un groupe de voisins réunis sur le trottoir nous regardent sans interêt. Ils bavardent et profitent de la journée et du beau temps.




Un peu plus loin on découvre un portail ancien. Il s´agit du "Portico de Ottavia" où l´on commence à apprécier les ruines du quartier historique. Il y a des dénivellations, des pierres, des colonnes nues et des arcades appuyées sur colonnes. On découvre des dessins, des détails et des inscriptions de longue date. Tous ces vestiges sont placés dans un district archéologique bien protégé.



Puis on arrive à un monument demi-circulaire, qui ressemble le Colisée, le "Teatro di Marcello", un autre témoin d´une époque ancienne qui partage l´espace avec des bâtiments plus modernes. 
Le quartier juif est un district très agréable où les traces anciennes vivent avec l´architecture contemporaine.

22 janvier 2015

El Bolsón, Lago Puelo, cartes postales de la Patagonie Argentine



El Bolsón, le petit village placé aux pieds du Mont Piltriquitrón sur la rive du fleuve Quemquemtreu - ces derniers sont des mots de la langue "mapuche" - la nature environnante, ont devenu la carte postale parfaite d´un été passé en Patagonie Argentine
Je suis toujours au milieu de mes anciens souvenirs de voyages pour retrouver la passion de bloguer, une passion que je croyais perdue. 
Ce voyage en famille, j´ai adoré. 
En fait, mes visites de la Patagonie ont été toujours des séjours inoubliables. La Patagonie Argentine, on ne se lasse pas, je vous assure. 
On a traversé le Cañadon del Fogel entouré de paysages couleur or et ocre depuis San Carlos de Bariloche pour atteindre cette communauté belle et pittoresque. 
Le village doit son nom à un certain aspect de la géographie des montagnes et des glaciers qui se placent dans la partie la plus haute de la montagne. Il y a des collines enneigées, des forêts anciennes et des fleuves. 
Dans la belle région, les lacs sont nombreux aussi.


Placée à 128 kilomètres de San Carlos de Bariloche et à seulement 20 de Lago Puelo, El Bolsón est une petite ville tranquille installée en 1933 par une grande communauté d´étrangères immigrants et de citoyens de grandes villes de l´Argentine qui voulaient retrouver le calme dans ce beau village de montagne.


Les fermes et les champs cultivés se succèdent d´un côté et de l´autre de la route. 
Il y a des champs de groseilles, de griottes, de framboises, de fraises, de cassis et de cerises. Je recommande faire une visite guidée à ces fermes. 
Depuis ces dernières années on a commencé a parler d´écotourisme dans la région de El Bolsón.




La foire d´artisans et de produits de la région est formidable. Elle est à l´hauteur de n´importe quel autre marché du monde.
Chaque semaine, le jeudi et le samedi on trouve un grand nombre d´artisans dans la Plaza Pagano. À midi, c´est la foule. 
La foire devient une fête d´arômes et de couleurs. En outre, l´ambiance "hippie" des années ´70 semble rester telle quelle. 
Le long des couloirs on peut déguster autant de la bière artisanale que du fromage, de la pâtisserie ou des sucreries. 
Les vêtements en laine et cuir, ou le objets faits en bois ou verre sont aussi très originaux.




Puis, on continue la visite de la région à Lago Puelo, placé à 14 kilomètres de El Bolsón. Le petit village située sur les rives du lac sert de base urbaine au Parc National homonyme. Ces habitants participent fortement de la lutte pour la protection de l'environnement. 
Tous les deux, le petit village et le lac, sont très beaux. 
Le tour en bateaux est une promenade incontournable. Le paysage est sublime. 
La couleur des eaux qui changent du bleue intense jusqu´au turquoise est d´une beauté incroyable. Ces nuances du bleu vienent des sédiments des champs de glace et de glaciers mineurs situés au début des fleuves Turbio, Azul et Epuyén.



Ces souvenirs de mes anciens voyages, le triage des images merveilleux, chacune parmi elles une carte postale, donnent très envie de revisiter la Patagonie
Il y a seulement quelques mois je me suis rendue à Ushuaia
Mais je dois envisager une nouvelle visite à El Bolsón et Lago Puelo pour profiter encore une fois de cette douceur de vivre incomparable.

18 janvier 2015

Key Largo à Floride, un petit coin de paradis aux États-Unis


Lorsque je reviens sur mes anciens voyages je me souviens du coup des îlots rocheux à Key Largo, Floride.
Je suis allée plusieurs fois aux États-Unis après cette première visite, mais je ne suis pas retournée. Je ne sais pas bien pourquoi parce qu´il s´agit d´un véritable coin de paradis
On voyage depuis Miami tout au long de la Ronald Reagan Turnpike. La destination est Key Largo, sur la barrière de corail situé dans le "John Pennekamp Coral Reef State Park"
Puis, les villes côtières se succèdent jusqu´à arriver à la lointaine Key West au bout des îlots, presque en face de Cuba
Voici deux destinations que je garde toujours dans ma liste de "voyages à faire"


Le voyage entraine la vue d´une petite partie des parcs Everglades, ces terres de marais d´eau douce tellement proches de la célèbre Miami, avec sa ligne de végétation si typique, ces arbustes à racines en vue. 
On a pu regarder des panneaux très sympas qui annonçaient le "possible pas de lézards" C´est vrai! Il y a les célèbres "aligators" de la région. Mais je ne les ai pas vus.


Key Largo est en fait un village avec un parc naturel situé même dans le récif dont le but est préserver ce particulier écosystème diversifié et presque unique. Dans le centre des visiteurs, nous avons regardé des poissons pittoresques dans un aquarium rempli de coraux spongieux.
Key Largo, une visite fortement recommandée.