23 octobre 2014

Prenzlauer Berg, mon quartier favori à Berlin







Si vous êtes à la recherche de rues paisibles, d´édifices charmants et colorés aux allures de l´Europe Centrale entourés d´une ambiance unique, vous devez vous rendre dans le Prenzlauer Berg, le district bohème de Berlin
Mon coin était sur l´Oderberguer Straße.
Siège d´un important mouvement artistique après la chute du mur, ce quartier est devenu l´endroit que les classes moyennes, supposées d´être contestataires, ont choisi. 
Heureusement, le Prenzlauer Berg a souffert peu de dégâts durant les guerres, alors il conserve des bâtiments de l´époque impériale. 
Ça vaut bien la peine de les apprécier.





Placée au nord-est de Berlin, le Prenzlauer Berg semble un village calme au milieu de la grande capitale.
C´est étonnant de trouver tellement des jeunes familles avec leurs enfants.
L´aprèm elles habitent les places et les nombreux espaces de jeux.
Il s´agit d´un quartier très agréable peuplé de cafés avec terrasse, de boutiques et d´ateliers d´artistes.
Prenzlauer Berg c´est tendance, c´est chic et c´est convivial.




La nouvelle époque du quartier est arrivée avec la chute du mur. Le Prenzlauer Berg était placé sur le Berlin Oriental. Même le Mémorial du Mur, les ruines de la muraille douloureuse devenues monument, est placé à proximité du quartier, sur la Bernauer Straße.
Aujourd´hui, le district possède une ambiance tout à fait différente: c´est la façade d´un Berlin jeune, moderne et artistique.






Prenzlauer Berg regorge de pièces de street art.
Le fait d´être placé à proximité du mur, en fait un district plutôt fantôme à l´époque, donnait l´espace aux artistes de rue qui pouvaient développer leurs œuvres sur les murs et les terrains abandonnés.
Puis, leur travail a continué.
Aujourd´hui, les façades autant des restaurants que des cafés, théâtres ou biergartens sont décorés par les peintres de la rue. Il y a même des célébrités parmi eux.



Dans un prochain article je veux revenir sur une forteresse de briques qui règne dans le quartier. Il s´agit du Kulturbraeuerei, une ancienne brasserie devenue centre culturelle. J´y ai visité une expo surprenante fourni d´un tas d´info à propos de la vie berlinoise durant la guerre froide et son influence soviétique. 
C´était top. 


Voici mon compte rendu de mon séjour dans le Prenzlauer Berg, un quartier de Berlin à visiter quand même. Si vous pouvez vous loger dans les environs, vous n´aurez pas regretter.
Pas du tout!

Mes coordonnées:
Prenzlauer Berg
Berlin
Allemagne

Copyright©2014 “Blog d´Elisa N, voyages, photos et lifestyle” by Elisa Nievas

21 octobre 2014

Maintenant, c´est le projet "It’s Time to Dance". De l´art de rue et SOBR, à Berlin


Vous connaissez bien ma passion pour l´art de rue
Berlin est une ville qui regorge de pièces du street art. Avez-vous visité le mur peint à mille couleurs dans la East Side Gallery?
Berlin est en fait une grande capitale reconstruite sur les ruines de plusieres guerres. Donc, elle a laissé la scène prête pour cette expression moderne et unique de l´art contemporain. C´est ainsi que SOBR, une célébrité française du street art, a trouvé de la place pour son projet artistique connu sous le titre de "It’s Time to Dance" dans les rues de Berlin.


L´une des visites guidées dans la ville nous amenait dans le circuit de l´art alternatif. Ce parcours a été vraiment intéressant et joli. La jeune guide nous a apporté un tas d´info à propos des artistes de rue qui ont travaillé à Berlin après la chute du mur
art de rue marche à côté des nouvelles tendances. 
SOBR ou Sobre a reçu les influences venues de la musique techno et son rythme. C´est jeune, c´est cool, mais pour nous, les adultes, c´est parfois insupportable. 
Bien que j´aime du coup David Guetta (ma fille cadette est allée plusieurs fois écouter ses concerts @ la Creamfields à Buenos Aires) je dois avouer que je ne suis pas fan de tous les techno musiciens. 
Pas du tout.


Pourtant, SOBR parle sur les murs de sa passion pour la fête. 
Il dit "I like to party", donc son travail reflète ça. 
Ses jeunes filles dansent dans les discos et profitent de la liberté et de leur connexion. La musique les transporte ailleurs. Elles semblent être à l´aise, se sentir bien dans leur peau.


Ces filles cool et heureuses ont commencé à apparaître sur Berlin en 2010. Elles sont partout. 
Après la visite guidée, je les trouvais par-ci et par-là.
Le projet "It’s Time to Dance" a montré la passion de l´artiste pour l´utilisation des stencils et de la technique d´encoller. 
Les images et photos des filles ont été prises dans les fêtes ou techno raves en Europe.


Berlin possède ce type de clubs qui ne ferment pas leurs portes, donc c´est simple d´y trouver la source d´inspiration pour ces images. Le seul critère de sélection a été de trouver et de transmettre la joie des danseuses. 
Ah, si j´étais jeune, je serais peut-être l´une de ces filles en mini-juppe qui dansent toute la nuit. 
C´est seulement si j´étais jeune, mais je ne suis plus jeune.


SOBR, Sobre, la découverte de son projet "It’s Time to Dance", j´ai beacoup aimé. 
Pourtant, il faut que je vous parle d´autres artistes, des patios juifs, de l´ambiance d´autres quartiers. 
C´est évident. Je suis tombée amoureuse de Berlin

Mes coordonnées:
SOBR, Sobre dans les rues de Berlin
Allemagne


Copyright©2014 “Blog d´Elisa N, voyages, photos et lifestyle” by Elisa Nievas